Logo Tara expedition Junior - Retour à l'accueil Bandeau Tara Junior
ESPACE PEDAGOGIQUECLUB TARA JUNIORMULTIMEDIALE SITE TARA EXPEDITIONS
flag-uk Agenda

A decouvrir
TARA EDUCATION - Espace Enseignants-Animateurs
TARA EDUCATION - Espace Enseignants-Animateurs - Inscription







Nom d"utilisateur / mot de passe perdu ?
Vers la plateforme d echanges

Lien vers la galerie
Accès au Club Tara Junior

News

Passage du Nord Ouest 1

Mise à jour le Vendredi, 27 Septembre 2013 12:35

Tara est aujourd'hui dans le passage du Nord-Ouest. Il avance rapidement vers le détroit de Bellot, un mince passage entre le continent Nord américain et l'ile Barth. Sa largeur est à peine d'un kilomètre pour une longueur de 30 kilomètre. Ensuite il remontera vers le nord pour rejoindre Arctic Bay ou Pond Inlet, Resolute Bay n'étant plus accessible avec Tara à cause de la banquise. Il faudra cependant traverser une zone de banquise sur 100 kilomètre à peu près. Elle n'est pas trop dense et notre goélette devrait pouvoir passer. Mais le temps presse, chaque jour l'hiver reprend ses droits en Arctique.

passage_NO
Les terres enneigées de Weld Harbour sur la péninsule de Boothia
Crédit V.Hilaire/Tara Expeditions



Voici un petit texte de Dominique, notre cuisinière. Elle nous raconte son passage à Tuktoyaktuk, il y a 1 semaine.

"Nous sommes arrivés de nuit à Tuktuyaktuc, juste au moment du repas. Je n'avais qu'une envie, être sur le pont avec une paire de jumelle pendant les quelques miles qui nous restaient à naviguer. Tout le monde n'était pas de mon avis, les estomacs étaient vides et la plupart des scientifiques n'auraient pas tenu 1 heure de plus. Le temps de repérer le mouillage, et jeter l'ancre, on coupe la poire en deux. Margaux propose de préparer des petits toast de pâté pour faire patienter. Bonne idée, le repas est prêt, je peux être dehors sur le pont.

TUK4
Tara au mouillage à Tuktoyaktuk
Crédit M.Hertau/tara Expeditions



Tara est maintenant mouillé tout prés de la berge, la soirée commence et se terminera tard dans la nuit. Nous nous sentons tous très heureux d'être ici chez les Inuits. Loïc et Martin débarque pour les formalités et nous reviennent enthousiastes ; Les enfants Inuits n'en reviennent pas de voir cette énorme goélette devant leur maison. Le lendemain nous débarquons et c'est avec grand plaisir que nous découvrons ce petit village de maisons en bois. Curieux, intéressés par notre expédition, les habitants n'hésitent pas à venir nous serrer la main en se présentant. Les visages sont souriants, accueillants et les rencontres se multiplient



tuk2
Trois femmes Inuits visitent Tara
Crédit V.Hilaire/Tara Expeditions



Chacun d'entre nous s'organise, certains iront visiter l'école, d'autres se donne rendez-vous sur la berge pour que nous puissions faire visiter le bateau…les photographes n'ont que l'embarras du choix, ce n'est pas tous les jours que nous sommes dans un village Inuit. Pour ma part, je sympathise avec trois femmes qui m'emmènent chez elle, après qu'elles aient visité le bateau. Nous nous sommes entendues comme si nous nous connaissions déjà, l'échange était chaleureux et amical. J'ai vraiment aimé ce moment et ne l'oublierait pas.
Dominique "
 

ARRIVEE A PEVEK

Mise à jour le Mardi, 17 Septembre 2013 15:13

Si en France c'est la rentrée, pour Tara c'est l'arrivée à Pevek à l'extrème Est de la sibérie. Le décalage horaire avec nous est de 10 heures ! C'est presque l'autre bout du monde. Céline a profité de quelques minutes de calme pour nous envoyer un petit message. Elle rentre maintenant en France après 2 mois et demi de navigation fatigante et de nombreuses péripéties. Elle sera remplacée par Dominique qui nous enverra des message de temps en temps.

Vous pouvez suivre aussi le périple de Tara à travers les glaces grâce à l'opération "Echos d'escale" sur le site dédié http://echosdescale.cidem.org/

header_echos_escales_2013

Le message de Céline

"Après la traversée de l'Archipel Francois-Joseph et les stations scientifiques en mer de Kara, Tara est arrivé à l'ouest du passage de Vilkitsky, en bordure de glace à la dérive.
"Patience et longueur de temps font plus que force et que rage" comme le citait La Fontaine, et telle une tortue après une semaine d'attente, Tara s'est frayé une route entre la cote et le brash (banquise fragmentée par la fonte) Comme seul compagnon de mer, un petit voilier polonais a précédé de quelques heures Tara, tel un lièvre pressé qui sans s'essouffler, a passé le cap Tchéliouskine quelques heures avant nous.

tara_arctique_francois_joseph_pevek_7
Les morceaux de banquise dans une mer agitée rendent la navigation délicate.
Crédit Anna Deniaud / Tara Expéditions

Pevek est en vue, ses bâtiments multicolores animent la montagne aride aux sommets enneigés. C'est encore le voilier polonais qui apparait ce matin devant nous, seul au mouillage dans la baie de Pevek. Pendant des semaines de navigation c'était notre unique compagnon de navigation.
Pevek est la première trace de terriens que nous découvrons après les bâtiments du cap Tchéliouskine apercu dans la brume le 26 août dernier.

tara_arctique_francois_joseph_pevek
Les silhouettes de bâtiment dans le brouillard du cap Tcheliouskine
Crédit Anna Deniaud / Tara Expéditions

Pourtant depuis, nous avons traversé deux mers, celle de Leptev et celle de Sibérie orientale, séparées par l'archipel des iles de la Nouvelle Sibérie. Dans la première, les scientifiques ont échantillonné dans le bassin de Nansen a 1000 m de fond,puis nous avons rapidement retrouvé le plateau continental et des fonds de 20m.

tara_arctique_fj_pevek_1
Les bâtiment de Pevek
Crédit Anna Deniaud / Tara Expéditions

Céline"
   

LA TERRE DE FRANCOIS JOSEPH

Mise à jour le Mercredi, 14 Août 2013 10:33

Un long article de Céline aujourd'hui après leur escale dans l'archipel de François Joseph. Le bateau est lui actuellement en bordure de banquise devant le détroit de Vilkitsky qui est encore bloqué par les glaces.

Cliquez ici pour voir la carte

 

Deuxieme semaine de navigation et des images plein la tête ! Celles de l'archipel Francois-Joseph, situé au nord des 80emes latitudes, derniere terre avant le pole nord. Lors de notre première journée de navigation dans l'archipel, les iles couvertes par une brume de mer, ont eu du mal a se dévoiler.

 

tara_arctique_doudinka_fj_3
Cap Flora sur une des iles de l'archipel François Joseph sous la Brume
Crédit : A.Deniaud / Tara Expéditions

 

Par chance il a fait inhabituellement beau une fois sur place, ce qui nous a permis de profiter pleinement de nos 3 jours de déambulation. Le premier jour nous avons visité l'ile Alexandra, une des plus grande ile, la plus a l'ouest. C'est la base militaire de l'archipel. Enorme décharge, dépotoire en train d'être nettoyé (9000t de déchets rapatriés sur le continent, dont 40000barils). Visite du batiment principal de la base, appartements donnant sur le patio central couvert par un ciel bleu peint au plafond, aquarium, jeux pour enfants, billard et plantes en plastique...

 

tara_arctique_doudinka_fj_4
L'intérieur de la base de Nagurskaya
Crédit : A.Deniaud / Tara Expéditions

tara_arctique_doudinka_fj_5
Reste de matériel militaire et scientifique autour de la base
Crédit : A.Deniaud / Tara Expéditions

 

Profitant de cette rencontre si rare, tous les militaires (une vingtaine) et les scientifiques et permanents du parc naturel en développement (une quinzaine) sont venus visiter Tara. Le lendemain, par vent faible et beau soleil, nous avons longé de magnifiques glaciers tombant dans la mer, et nous avons eu la chance d'observer un ours sur une calotte glacière ...

 

tara_arctique_doudinka_fj_9
Un ours polaire regarde passer Tara
Crédit : A.Deniaud / Tara Expéditions

 

La nuit nous avons poursuivi notre navigation dans l'archipel et nous avons fait une escale furtive au cap Flora, site historique, pour déposer de la nourriture pour une équipe de 7 personnes en train d'effectuer des relevés du lieu afin de proposer un aménagement touristique du site. A 3 heures du matin nous avons donc bu le verre de l'amitié : de l'alcool a 96 degrés coupée avec de l'eau ! A déguster avec un cornichon !! Toujours en route vers l'est de l'archipel, nous nous sommes réveillés au petit matin sous une falaise de strates basaltiques, saturée de milliers d'oiseaux en train de nicher (6 especes repertoriées)... un ballet incessant incroyable !

tara_arctique_doudinka_fj_10
La falaise aux oiseaux
Crédit : A.Deniaud / Tara Expéditions


Puis nouvelle et derniere escale à la base de tykaya, station historique créée dans les années 30, maisons en bois, équipement soviétique, carcasses d'avion, de tracteurs ; et une rencontre improbable, avec deux ornithologues francais actuellement à la base pour étudier durant un mois les mergules nains (petits oiseaux marins de la famille des alcidés) La journee s'est achevée par une observation de deux ours, alors que les premiers flocons tombaient, un signe pour amorcer notre départ de ce joyaux de l'arctique et retrouver le large et le rythme des stations scientifiques.

 

tara_arctique_doudinka_fj_16
La station météo de Tykaya
Crédit : A.Deniaud / Tara Expéditions

   

De Mourmansk à Doudinka 2 : La Banquise

Mise à jour le Mercredi, 17 Juillet 2013 14:35

 

Céline la cuisinière du bord nous a fait un petit billet vendredi, le voici accompagné de quelques photos.

"Aujourd'hui nous avons changé d'heure, preuve que notre route progresse vers l'est. Cette semaine a été riche en paysage pour nous tous à bord et en terrain de jeu pour les scientifiques. De la haute mer nous sommes allés à la rencontre de la glace, des masses d'eaux atlantiques nous sommes allés chercher celles de l'Arctique. Ce changement de masses d'eaux a apporté une belle richesse en diversité et en quantité dans les filets. Et la cerise sur le gâteau pour ces quelques jours de navigation au milieu du brash*, c'est l'observation de phoques et d'un ours polaire. Actuellement nous naviguons à la voile au nord de la Nouvelle-Zemble, faisant route vers le sud en mer de Kara, nous rapprochant petit à petit de la côte russe.

A bientôt, Céline"

* brash : accumulation de glaces flottantes de petites tailles qui dérivent.

 

TARA_AU_MILIEU_DES_GLACES_4

Ambiance studieuse dans le carré

Anna Deniaud / Tara Expéditions

 

 

TARA_ARCTIC_LEG_MOURMANSK-DOUDINKA_6

Tara à la voile

Anna Deniaud / Tara Expéditions

 

TARA_AU_MILIEU_DES_GLACES_3

Pendant une station, récupération des organismes

Anna Deniaud / Tara Expéditions

 

TARA_ARCTIC_LEG_MOURMANSK-DOUDINKA_12

Plancton visible à l'oeil nu

Anna Deniaud / Tara Expéditions

 

TARA_ARCTIC_LEG_MOURMANSK-DOUDINKA_22

Morceaux de banquise en train de fondre

Anna Deniaud / Tara Expéditions


TARA_ARCTIC_LEG_MOURMANSK-DOUDINKA_71

Un phoque se repose

Anna Deniaud / Tara Expéditions


TARA_ARCTIC_LEG_MOURMANSK-DOUDINKA_13

Le seigneur des lieux : l'ours blanc

Anna Deniaud / Tara Expéditions

   

De Mourmansk à Doudinka

Mise à jour le Lundi, 08 Juillet 2013 12:35

 

Tara continu sa route vers sa prochaine escale : Doudinka, une ville sibérienne. Le programme est très chargé. Les scientifiques souhaitent effectuer 4 stations longues. Ce sont celles pendant lesquelles on réalise des prélèvements biologiques. Elles durent presque 48 heures.

A l'heure actuelle le bateau s'est légèrement détourné de sa route initiale pour aller à la rencontre de la banquise et pouvoir échantillonner à cet endroit particulier. Ainsi Tara retrouve les glaces de l'Arctique. Voila un petit résumé en image du parcours de Mourmansk jusqu'à aujourd'hui.

 

TARA_ARCTIC_LEG_MOURMANSK-DOUDINKA_20

Rencontre : un petit rorqual
Crédit : Anna Deniaud / Tara Expéditions


TARA_ARCTIC_LEG_MOURMANSK-DOUDINKA_1

Stéphane récupère de l'eau dans une bouteille Niskin
Crédit : Anna Deniaud / Tara Expéditions


TARA_ARCTIC_LEG_MOURMANSK-DOUDINKA_18

Le filet manta qui récupère le plastique en surface
Crédit : Anna Deniaud / Tara Expéditions


TARA_ARCTIC_LEG_MOURMANSK-DOUDINKA_3

Récolte de la Manta algues, planctons et plastiques !
Crédit : Anna Deniaud / Tara Expéditions


TARA_ARCTIC_LEG_MOURMANSK-DOUDINKA-5

1ère glace !
Crédit : Anna Deniaud / Tara Expéditions


TARA_ARCTIC_LEG_MOURMANSK-DOUDINKA_4

La banquise se fractionne et fond rapidement
Crédit : Anna Deniaud / Tara Expéditions


   

Page 1 sur 19